Pas d’internet, pas de numérique ? Démerdez vous !

1-colere-connexion copie

Le Canard enchaîné du mercredi 5 août consacre une demi page aux exclus de l’Internet et du numérique. Un sujet que de nombreux citoyens du Cher nord connaissent bien… Avec le tout informatique de nos administrations, la demi heure d’attente au guichet qui nous faisait pester contre la bureaucratie, s’est transformée en heures perdues à s’énerver devant l' écran d’un ordinateur et des formulaires écrits en un sabir où se mélangent le jargon administratif et le volapük informatique ! Ça c’est pour ceux qui bénéficient d’un réseau correct, mais il y a ceux qui sont trop âgés pour les machines électroniques, ceux qui n’ont pas de téléphone portable, ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter un ordinateur, tous ceux chez qui les technocrates gouvernementaux ont diagnostiqué un nouveau handicap : l’illectronisme. 

La preuve ? Une note de l'Insee (octobre 2019) qui rappelle qu'un Français sur six n'utilise jamais Internet et qu'un sur trois manque des compétences de base pour s'en servir. Et c’est plus grave encore pour les personnes âgées. ”Près d'un quart des plus de 60 ans sont en situation d'exclusion numérique”, dit un rapport de l'institut CSA (septembre 2018). Par exemple, un homme a été privé durant neuf mois de son minimum vieillesse à force de malentendus informatiques, témoigne Isabelle Sénécal (des Petits Frères des pauvres). Il a fallu saisir le Défenseur des droits, Jacques Toubon, pour parvenir à régler l'affaire. 

Pour les démarches administratives, la santé, l'emploi, les billets de train, malheur aux pauvres, aux débranchés, aux sous-équipés, écrit Le Canard ! C’est, Emmanuel Macron lui même qui le dit, ”15 à 20 % de la population non équipée en PC n'ont pas accès aux services publics ” (en Bretagne en 2018), depuis il a sans doute oublié..… Comme il a oublié sa promesse du 17 juillet 2017 : la généralisation d'une couverture mobile dès 2020 et un accès Internet supérieur à mégabits par seconde pour tous. En attendant, dans notre coin du Cher, on rame

Autre cas cité par Le Canard : celui d’un citoyen résidant dans une ”zone blanche”. N'ayant pas reçu à temps les mails de convocation de son conseiller Pôle emploi, il a été radié (bon pour les statistiques, ça). Le débit de sa liaison Internet n'atteignait les mégabits par seconde nécessaires au téléchargement des pièces requises pour ses démarches. Tant pis pour lui !

Dans une récente étude, l'UFC-Que choisir estime que 12,8 millions de personnes ne disposent pas d'un Internet de qualité. Et le défenseur des droits signalait dans son rapport de 2019, qu’un tiers des habitants des communes de moins de 1 000 habitants n'ont pas un accès correct à Internet. Et ils ne disposent pas non plus d'une bonne couverture mobile. Oui, nous on connaît.

En zone rurale : seulement 85 % des abonnés Bouygues parviennent à ouvrir leurs pages, 82 % pour Orange, 81 % pour SFR et 63 % pour Free. Sur l'Internet fixe, ces mêmes ruraux ne sont guère mieux lotis. La fibre optique se déploie en priorité dans les zones urbanisées denses, donc rentables pour les opérateurs. A ce jour, seuls 25% des foyers Français en bénéficient. Les autres 75%, les ruraux (oui, c’est nous !), devront encore patienter ! Heureusement, le Conseil départemental du Cher installe progressivement la fibre optique jusqu’à 2022 (Et il y en a qui disent qu’on ne sait pas à quoi servent les impôts !).

Autres exemples cités par Le Canard enchaîné. Après un accident de santé suivi d'un examen médical, un homme de 65 ans, doit faire réenregistrer son permis de conduire. Mais toutes les démarches se font en ligne, et il n'est pas connecté ! Il suffirait d’un saut à la préfecture pour régulariser ? Impossible, les rendez-vous doivent être pris ... par Internet. 

Et les difficultés augmentent avec l'âge. Dans un rapport sur l'exclusion numérique des personnes âgées (remis en 2018, à l'association Les Petits Frères des pauvres), l'institut CSA souligne que 21% des plus de 60 ans ne disposent pas d'Internet chez eux (44 % n'ont pas de smartphone), et le taux grandit à 50 % chez les plus de 75 ans.

Et, comme disait un berrichon célèbre dont le nom est maintenant oublié *, le virus fout l’camp, mais on a pas le cul sorti des ronces. En effet : le comité Action publique 2022, qui a fixé les objectifs du quinquennat de Macron, prévoit la ”dématérialisation” totale des démarches administratives d'ici à deux ans. Et pour ceux dont je viens de parler ? Des maisons de services au public existent dans tous les départements (et faudra faire la queue ?). Donc il faudra se déplacer à pied, en voiture ou à vélo, mais les frais de déplacement ne seront pas remboursés !

Conclusion. Notre gouvernement libéral et notre État qui ne l’est pas moins, ont tout prévu : démerdez vous !

* Berlaudiot, bin sûr !

 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.