Citrouilles lanternes, en Berry.

Précédent
Citrouilles-lanternes

Après mon article grincheux à propos d’Halloween, de fidèles lectrices et lecteurs de gilblog (eh oui, gilblog a encore de fidèles lectrices et lecteurs fidèles), me disent que je suis allé un peu vite en besogne. Ça a commencé avec Sylvie qui m’a envoyé un article de Bernard Stéphan sur la pratique berrichonne ancestrale des citrouilles creusées. Puis Jacqueline m’a affirmé que la fête de Halloween avait bien un ancêtre celte, la fête de Samain. 

Gilblog ne pouvant laisser croire qu’il s’obstine dans l’erreur, voici un extrait de la page de Bernard  Stéphan. Il est suivi d’un résumé de la fête celte de Samain (Samonios chez nos ancêtres gaulois). 

samain citrouilles-lanternes-3

Commençons par Bernard Stéphan qui écrit dans son blog Periberry : ”Si le mot Halloween est d’un apport récent, on a usé et abusé des sorcières et des citrouilles depuis bien longtemps en Berry. L’usage des citrouilles creusées, percées de trous pour suggérer des yeux, et éclairées de l’intérieur d’une bougie, est connu en Berry depuis le dix neuvième siècle. George Sand dans sa collecte des pratiques ancestrales raconte bien ces coutumes, souvent le fait des enfants ou des groupes de jeunesse. 
Toussaint est aussi marqué par le rituel religieux de la fête des morts, passage familial au cimetière, fleurissement des tombes et repas qui ont remplacé, et christianisé, l’ancienne fête des morts des Celtes. Et déjà, ils disposaient autour de leurs villages des lanternes. La bougie dans la citrouille n’est que la lointaine héritière des lampes des morts des celtes”.

Voila qui nous amène aux celtes et nos ancêtres gaulois pour qui la nuit du 31 Octobre était l’occasion de rencontrer les esprits. 

En effet, la nuit du nouvel an celte, ou nuit de Samain n’appartient ni à l’année qui se termine, ni à celle qui commence. C’est une nuit en dehors du temps, où le monde des esprits rencontre celui des vivants.

La fête de Samain durait trois jours. Le premier était consacré à la mémoire des héros, le deuxième à celle de tous les défunts, et le troisième aux réjouissances populaires marquées par des réunions, des banquets, des festins de toutes sortes.

La veille de la nuit de Samain, c’était la célébration de la renaissance du feu. Les familles éteignaient la flamme de l'âtre avant de se rassembler à la nuit tombante. Les druides procédaient alors à l'allumage d'une nouveau feu divin avec des bois secs du chêne sacré. Ils allaient ensuite allumer des feux de joie sur les collines environnantes pour éloigner les esprits malfaisants. 

Puis chaque maître de maison repartait avec quelques tisons tirées du nouveau brasier pour rallumer un nouveau feu dans l'âtre. Ce feu devait durer jusqu'à la prochaine fête de Samain et protéger ainsi le foyer tout au long de l’année. 

C'est sans doute par référence à cette fête païenne que le pape Grégoire IV décida, en l’an 840, de christianiser la chose et de faire du 1er novembre, le jour de tous les saints. Plus tard, l’Église ajouta la fête de tous les morts à celle des saints.

Bon, voila le lien avec Halloween. Un lien visible, quoique un peu distendu, on en conviendra. Et, comme disent les poètes, le voile de l’oubli a recouvert tout ça.

En tous cas, l’Amérique n’ayant pas été découverte à l’époque, et comme la manie de copier les modes états-uniennes n’existait pas encore, les fêtes de Samonios (ou Samain) et la Toussaint avaient une allure plus rustique que de nos jours…… Et plus "démonétisée” aussi !!!


> Periberry. Toussaint et Halloween en Berry. >>> Lien. 

> Lire dans Gilblog : Marre d’Halloween ! >>> Lien.


 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.