Les casseroles de la corruption et les prix éthiques 2022 d’Anticor.

Cérémonie AnticorJulian-Assange-belmarsh

Gilblog aime bien les événements salutaires qui servent à montrer du doigt les pollueurs, les destructeurs de la langue française ou les adeptes de la corruption.  C’est ainsi que le Prix de la carpette anglaise, les Prix pinocchio ou les prix Anticor ont le mérite de mettre en lumière des faits qu’on oublie un peu facilement, emportés par le flux de nouvelles que déversent les médias. “Je ne sais pas de spectacle plus sain, d'un comique plus réconfortant, que celui d'un monsieur recevant de main de maître une beigne qu'il avait cherché”, a dit Georges Courteline qui pour ces paroles, aurait mérité d’être du jury de ces prix.

ValérieMurat

Mais avec Anticor, on va plus loin que la satire. Anticor est une association anti-corruption dont le but est de réhabiliter la démocratie représentative, promouvoir l'éthique en politique et lutter contre la corruption et la fraude fiscale. Elle a été fondée en 2002 par le juge Éric Halphen et intervient dans la presse et sur les réseaux sociaux pour alerter et dénoncer des agissements critiquables, elle engage dès que possible des signalements voire des procès en justice. Anticor est régulièrement auditionnée par le gouvernement et les ministères, elle interpelle et diffuse une charte éthique aux candidats ou aux élus à l'occasion de chaque scrutin local ou national. 

LaCorruptionCommentÇaMarchepantoufles-Anticor-2

En décernant le 22 janvier 2022 et ses prix éthiques à des journalistes et lanceurs d’alerte, l’association a distribué aussi des casseroles et des pantoufles à ceux qui agissent au mépris de la probité et des principes démocratiques. 

Cette année, les casseroles et pantoufles ont distingué les élus ou hauts-fonctionnaires partis s’enrichir et servir le secteur privé. Natacha Valla, directrice adjointe à la Banque centrale européenne qui a rejoint LVMH en juin 2020, a reçu une pantoufle, tout comme Mathias Vicherat, haut-fonctionnaire devenu directeur de Sciences Po, pour ses “conseils décomplexés encourageant le pantouflage et les portes tournantes auprès des élèves“ de l’Institut d’études politiques. L’ancienne secrétaire d’État à l’Écologie de Macron, Brune Poirson, a reçu une distinction “pour son vrai-faux départ du gouvernement avant la fin de son mandat : une démission de sa fonction de députée requalifiée en "mission temporaire" afin d’éviter un nouveau scrutin.” Elle avait démissionné de son poste au service de l’État pour rejoindre le groupe d’hôtels Accor.

Le 1er prix éthique a été décerné au Consortium International des journalistes d’investigation pour avoir révélé l’ampleur de la richesse confisquée des nations et les puissants qui en jouissent.

Un prix éthique a été décerné à Julian Assange, le créateur de Wikileaks. Poursuivi pour espionnage aux États-Unis après avoir diffusé, à partir de 2010, des centaines de milliers documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques états-uniennes, en particulier en Irak et en Afghanistan, Julian Assange est aujourd’hui toujours détenu en Grande-Bretagne. Il est menacé d’extradition pour son activité de journaliste vers les États-Unis, où il risque plus de 100 ans de prison. “Julian Assange est un combattant de la liberté. Il s’est battu pour nous, pour notre droit de savoir. Il s’est battu contre la raison d’État. Il s’est battu pour mettre en place un système de renseignement au service de la vérité et des citoyens”, a déclaré Anticor.

Anticor a aussi récompensé l’action de la lanceuse d’alerte Valérie Murat, qui a signalé la présence de pesticides dans des vins labellisé Haute Valeur Environnementale, et qui pour ce fait a été condamnée par le tribunal de commerce à payer 125 000 euros. On croirait marcher sur la tête ! Lire dans gilblog la page consacrée à Valérie Murat en 2021.

Amar Benmohamed, policier lanceur d’alerte, sanctionné par sa hiérarchie pour avoir dénoncé les mauvais traitements et le racisme de policiers en service au dépôt du tribunal de Paris, a également reçu un prix. 

Ont aussi été récompensés l’ancien inspecteur des impôts Noël Pons, pour son livre La corruption, comment ça marche ? et “Secrets d’info” l’émission de France Inter.

L’Observatoire des multinationales (qui fait partie de la revue de presse proposée par gilblog) a reçu un prix éthique pour son rapport sur la présidence de l’Union européenne, assurée par la France depuis le 1er janvier, qui révèle l’alignement du gouvernement français sur les intérêts des grandes entreprises. 

> Illustrations de haut en bas. Vue de la cérémonie 2022. Julian Assange. Valérie Murat. Amar Benmohamed. Le livre de Noël Pons.  Les pantoufles ont été décernées à Brune Poirson, Natacha Valla et Mathias Vicherat.

> Le site web de l’association Anticor. >>> Lien.
> La cérémonie 2022 des prix éthiques et des casseroles Anticor.
>>> Lien. 
> Noël Pons. La corruption comment ça marche ? Éditions du Seuil. 592 pages. 23 euros.
> Lire dans gilblog la page consacrée à Valérie Murat (à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes).
>>> Lien.

àGilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.