Surprise ! Le Sacré Cœur devient monument historique.

basilique-du-sacré-coeur-2

Alors que le chantier de Notre Dame, ralenti par l’épidémie, se poursuit lentement, et que la Cour des comptes épingle son financement jugé quelque peu opaque, la basilique du Sacré-Cœur, un édifice religieux controversé et sinistre symbole, fait parler d'elle. Avait-on besoin de ça ?

Le 13 octobre 2020, la Commission régionale du patrimoine et de l’architecture d’Ile-de-France a voté l’inscription aux monuments historiques du Sacré-Cœur de Montmartre et demande son classement à la ministre de la Culture. Pourtant, inspiré de l’architecture byzantine, précurseur involontaire du style Disney, cet édifice est souvent considéré comme un chef d’œuvre de mauvais goût par les puristes. Et, malgré sa blancheur, son histoire en fait un lugubre monument. 
C’est la raison pour laquelle cette décision suscite de nombreuses réactions négatives, voire indignées. L’édification de la basilique est en effet liée à la répression féroce de la Commune de Paris en 1871 par Adolphe Thiers, Mac Mahon et Galliffet, soutenus avec ardeur par une Assemblée nationale majoritairement monarchiste. La Semaine sanglante, du 21 au 28 mai 1871 fera entre 20.000 et 30.000 Parisiens tués, et 40.000 arrêtés traduits en Conseils de guerre, plus quelques milliers de déportés en Nouvelle Calédonie ! Voila pourquoi cet édifice n’est pas en odeur de sainteté pour de nombreux citoyens, qu’ils soient républicains, membres d’associations laïques, francs-maçons, communistes, socialistes, férus de vérité historique, artistes, syndicalistes, enseignants… etc. 

Ernest+Pignon-Ernest+La+Commune-1971

Les autorités cherchent à désamorcer le débat dont la presse se fait l'écho. ”Notre préoccupation est strictement patrimoniale et vise à s'assurer de la transmission de ce symbole de Paris aux générations futures”, a déclaré Marc Guillaume, préfet d'Ile-de-France (et représentant de l’État), affichant une pure innocence. 
Mais pourquoi avoir attendu si longtemps cette démarche ? On dirait une provocation alors que nous approchons du 150
e anniversaire de la Commune de Paris en 2021….

Cette décision est un mauvais signal ”à l'heure même où l'instance régionale en charge des transports, le Syndicat des transports d'Île-de-France, nous explique ne pas pouvoir adjoindre au nom de la station de métro Belleville, celui de "Commune de Paris". C'est aussi une contradiction avec la résolution adoptée par l'Assemblée nationale fin 2016 et qui vise à réhabiliter les héros de cet épisode historique” déclare l’historien Roger Martelli, de l'association les Amis de la Commune.

La Commune de Paris est une période révolutionnaire d’un grand intérêt, c'est un laboratoire d’idées nouvelles qui préfigurent les grandes lois sociales et républicaines de l’époque moderne. Par exemple, la Commune instaure l’égalité salariale homme-femme, la réquisition des entreprises et logements abandonnés. Elle établit la souveraineté populaire et la révocabilité des élus, notions qui encore aujourd’hui inquiètent les politiciens conservateurs. Enfin, la séparation de l’Église et de l’État, la laïcité, l’école gratuite pour tous, ont été décrétés par la Commune bien avant Jules Ferry ! 

Au sommet de la butte Montmartre où a commencé le soulèvement parisien de 1871, la basilique du Sacré-Cœur est édifiée à partir de 1875 et sera achevée en 1923. Elle est élevée en application d'une loi votée par l’Assemblée monarchiste le 24 juillet 1873. Montmartre est un choix hautement symbolique pour les fanatiques de la répression : “Nous nous rappelons cette butte garnie de canons, sillonnée par des énergumènes avinés, habitée par une population qui paraissait hostile à toute idée religieuse et que la haine de l'Église semblait surtout animer”. Pour monseigneur Félix Fournier, la défaite de la France dans la guerre franco-prussienne de 1870 est une punition divine pour un siècle de déchéance morale depuis la révolution de 1789. Pour d’autres conservateurs c’est pour “expier les crimes des fédérés” (c’est à dire les communards)…. Toutes choses sur lesquelles un voile pudique est posé de nos jours.

L’association Les Amis de la Commune proteste vigoureusement dans un communiqué. ”En 2021, le Sacré-Cœur sera monument historique, tandis que Paris ne devrait toujours pas avoir sa station de métro à Belleville, comme le Conseil de Paris l’a demandé. On salue une nouvelle fois les bourreaux et l’on crache une nouvelle fois sur les victimes. La République, déjà bien malade, n’a pas besoin de cette forfaiture. Que tous les héritiers de la Commune, sans exception aucune, se retrouvent donc dans le refus le plus total !

- Le pain de sucre de Montmartre restera le monument de ”l’ordre moral” voulu par l’Assemblée monarchiste élue en février 1871. Il était un symbole de mépris, de vengeance et de haine envers le peuple; ce classement monument historique  fait qu'il restera aux yeux de nombreux citoyens comme un monument de la honte. Un acte qui n’est pas à l’honneur de l’actuel gouvernement.

> Photos en noir et blanc : Dessins d’Ernest-Pignon-Ernest sur les marches de la basilique pour le centenaire de la Commune en 1971.

> Les Amis de la Commune. Le Sacré-Coeur inscrit aux Monuments historiques ? >>> Lien. 
On peut signer sur deux pétitions : Pétition de l’association nationale des Amies et amis de la Commune. >>> Lien. 
La pétition du Berry : >>> Lien.

 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.