Cheu la Zézette avec Michel Pinglaut et Berlaudiot. Le virus en parler berrichon.

Berlaudiot-bistrot-Zezette-corona


Pinglaut-&-Berlaudiot-ChezZezette

> Encore un venderdi treize de passé, mais anque yeu couronne à virus qui s’répand sul’ pauv’ monde, on a pas l’cul sorti des ronces !

- Dame oui, Berlaudiot, et pi, à cause de c’virus j’vas met’ tous les gars à la porte. J’ons r’çu l’ord’ de farmer l’barriau d’la boutique par eul’ maire ! dit la Zézette. Et elle ajoute : Y z’ont mînme annulé la frairie du carrouér, l’assemblée des communaux et pi les rifles de l’amicale des sports !

Du coup, le bouzin dans l’café monte de deux rollons su’ l’échelle de Richter, on s’exclame, chacun y va de son commentaire ou de sa protestation.

> C’est ti pas qu’on s’rait rem’nu sous l’ancien régim’ qui mettont eun’ couronne au virus ? J’me d’mande bin… dit Rapoilu le boucher.

 - Coronavirus c’est pas chrétien, les r'migeux et les r'bouteux y counnaissont point ça ! crie Simon Taillemitte, le facteur plus connu sous le sobriquet de “chasse rosée”.

>  Couronne à vit russe, c’est pas un microb’ chinois ! Al’ est russe et pis vicieuse c’te mauvaiseté là, moué j’te dis ! répond Alexandre Lerasle le forestier, dit "Lexandre couillon"

- Tous les panseux y vont s'occuper d'nous anque des masques, des rincements, des accoudées au lieu des bigées...ça va bintôt êt' comme pour les élections, y vont tous nous mett' dans des isoulouères...

Les r'migeux, dans l'temps, y fasint des signes de crouès emprès débagouler : “anté, + , super anté, +, +,  super anté té +, +, +,”  et pi, y pourrint rajouter, en fasant des carcles autour du têtiau : “courouna, j't'couronn' , je te recouronn', j'te boute hors d'ton corps, j'te boute hors de France,(coume la Jeanne) r'tourne d'où qu' tu d’vins". 

- Bin, dit la Zézette, C’est coum’ les formules de r'migeux pour les entorses: forçure, reforçure, j'te force, j'te renforce...

> Je sais c'est bin égoïsse, mais, bédame, anque nos berouettes putôt qu’yeu z’aréoplanes, l’courounavirusse y s'rait pas venu cheux les berrichons et les berriaudes. Encore hureux qui y'avont pas douné un nom d'femmes coum pour les aterbous !

- Allez les gars, tous dihors, y faut que j’farme eul’ barriau à c’t’heure ! conclut la Zézette.


Michel Pinglaut m’a envoyé ses réflexions en parler d’cheu nous, et je les ai assaisonnées de quieuques berlauderies… Le dessin est de Fred Langout.

 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.