Pourquoi Le Berry du 21 mai avait la même tête que les autres…

cauchemar2


dauphine libere

Il y a quelques jours, mardi 21 mai, la première page du Berry républicain et celles des autres quotidiens régionaux avaient toutes la même tête. Mais comme les lecteurs de notre unique quotidien départemental ne voient pas les autres journaux de province, ils ne se sont doutés de rien.

Donc, le 21 mai, partout en France, on ne voyait que des photos de Macron en première page, accompagnées de titres flatteurs ou de citations du président de la République en campagne pour les élections Européennes. Pourquoi une telle unanimité ? Était-ce le fruit du hasard, ou une opération de propagande communication ?

vaucluseest rep

Parmi toutes les rédactions convoquées à cette opération, seuls les journalistes de La Voix du Nord et du Télégramme de Brest ont refusé de collaborer. Et ce sont eux qui ont vendu la mèche, ce dont on ne peut que les féliciter….

Comme vous pouvez le voir, le grand vainqueur de la copie servile a été le groupe La Montagne/Centre France, qui édite Le Berry (républicain ?) qui a fait les choses en grand. ‘Privilège de la concentration', interroge Pauline Perrenot dans une page du site Acrimed qui raconte cet événement ?

Que s’est-il passé dans les salons dorés du Palais de l’Élysée ?
Un groupe de journalistes bien en cour, sélectionnés par les services de communication de la présidence, ont été réunis pour entendre une déclaration (baptisée interview pour la circonstance) du président Macron. Puis les “journalistes” qui s’étaient engagés à coécrire sur place une version unique des réponses présidentielles ont remis leurs articles au contrôle de conformité pour validation. C’est un peu comme si les services de l’Élysée leur avaient remis la copie toute prête ; on leur suggère de faire comme ça la prochaine fois (d’ailleurs, ça c’est peut être passé ainsi ?).

Selon le journal Le Monde, Emmanuel Macron aurait “négocié cet entretien consacré à l’Europe avec le Syndicat de la presse quotidienne régionale”, regroupant les principaux groupes de presse entre les mains desquels se concentre l’immense majorité des titres régionaux.

parisien-2

Dans la page d’Acrimed citée plus haut, Pauline Perrenot poursuit une démonstration au ton accusateur. Le pluralisme sous Macron, c’est “d’abord le quadrillage des “unes” de la presse écrite généraliste et people, des mois avant la présidentielle de 2017”. Le pluralisme sous Macron, c’est “la circulation circulaire permanente de la communication entre politiques et journalistes, où les plus serviles parmi les seconds ont rabâché la “pédagogie” des premiers, martelé la nécessité de leurs “réformes”, relayé la primeur de leur “cap” politique. Le pluralisme sous Macron, c’est évidemment les quatre chaînes d’information en continu nationales, branchées des heures entières sur les épisodes successifs du “grand débat”. Ou le traitement médiatique des gilets jaunes”.

La presse, “quatrième pouvoir” ? Le pluralisme de la presse ? Tu parles ! 
Et les “experts” écriront que la servilité des médias français ne pose aucun problème à la démocratie….


> Sources : France-info. Pourquoi “Le Télégramme” et “La Voix du Nord” ont refusé l’interview d'Emmanuel Macron à la presse régionale. >>> Lien.  
Acrimed. Macron envahit la presse régionale, avec la bénédiction des rédactions. >>> Lien.

 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.