André Dubois nous a quittés.

1-AndreDubois-souriant-2

On vient d’apprendre le décès d’André Dubois, fondateur de ”La Sabotée Sancerroise”. Né en 1925 à Chavignol où il a piloté pendant plusieurs décennies la fromagerie familiale, en même temps qu’il animait l’association,  André Dubois a oeuvré dans le domaine des recherches sur le patrimoine populaire danses, musiques, traditions, disques, recueils…etc. Il a contribué au rayonnement du Berry avec son groupe, en participant à de nombreuses manifestations culturelles en France et à l’étranger. Ses amis viennent de faire son éloge avec le texte suivant.

Tout a débuté à Chavignol dans les années 1950, André Dubois qui jouait déjà de la vielle, avait organisé un spectacle avec les écoliers. L’idée était lancée, et, quelques années plus tard en 1955, Dédé (comme on avait l’habitude de l’appeler), fondait la Sabotée Sancerroise, et commençait à collecter avec ses amis les danses et musiques du pays en organisant des soirées dans tous les villages du Sancerrois. 65 ans après les vielles sonnent encore et c’est dans les murs de l’ancienne école de Chavignol que la sabotée se trouve aujourd’hui.

ensemble-la-sabotee-sancerroise

A travers la sabotée, Dédé était aussi très investi au sein de la fédération des arts et traditions populaires du centre et du massif central. Élu en 1972 il a exercé différentes fonctions : trésorier adjoint, responsable de la commission des fêtes, vice-président fédéral (région nord) et président d’honneur.

Dédé a consacré sa vie à ses passions : son métier d’affineur de crottin de Chavignol, sa famille, et surtout la vielle. Il a transmis à ses enfants, petits-enfants et arrières petits enfants cette passion pour la musique et la danse. Maitre vielleux, il a également transmis ce savoir autant qu’il a pu à des dizaines de musiciens. Il recevait les jeunes de la sabotée dans son sous-sol, près de la cheminée avec le crépitement des bûches en guise de métronome. Ces apprenants se rappellent encore ses petites phrases : ”non pas comme ça” « ”manivelle en haut” ”pas si vite” ”Dix minutes un quart d’heure tous les jours pas d’pus, pas d’pus”…

1-AndréDubois-RogerPearron

Certes il était bon vivant et jovial, mais on ne peut oublier que Dédé avait parfois son petit caractère. Il aimait la rigueur et la réussite. Il aimait à ce que la Sabotée réalise des prestations de qualité et soit à la hauteur du renom du Sancerrois. Alors c’est avec beaucoup de fierté que les danseurs et musiciens accueillaient ses compliments à la fin des représentations, surtout les plus jeunes. Il ne le disait pas, mais on le sentait fier de son groupe. La Sabotée c’était une grande famille (et ça l’est toujours) avec des hauts et des bas, des moments de partage, de travail et de rigolade. 

On voyait rarement Dédé sans sa vielle, mais on ne le voyait jamais danser, car ce qu’il aimait c’était faire danser. Il entraînait tout le monde au son de sa vielle partout où la sabotée était invitée en France ou bien au-delà des frontières. On pense particulièrement à l’Angleterre, et à nos amis du groupe des Monkseaton Morrismen, l’amitié de nos deux groupes est née d’une amitié entre les deux familles Dubois et Brown lors d’un voyage avec les Thiaulins de Lignières en 1974.

Dédé nous parlait beaucoup de ses bons souvenirs avec ses amis : Roger, le p’tit Louis, Gaston … Il aimait jouer en pensant à eux. Aujourd’hui la sabotée est orpheline de son fondateur et même si nous ne pourrons lui dire un au revoir comme nous l’aurions souhaité, nous continuerons à jouer de la vielle et à danser comme il l’aurait aimé. 

Ne pleurons pas, il ne l’aurait pas souhaité, rappelons-nous à nos bons souvenirs passés avec lui.
Au revoir Dédé. 
Manu et tous les autres de la Sabotée Sancerroise.…

> Photos de haut en bas. André Dubois. Une photo du groupe. André Dubois avec Roger Pearron.

> Ajoutons que André Dubois a enregistré de nombreux disques avec la sabotée, Michèle Fromenteau, Jean Roux, Gaston Guillemain. 

> ”La sabotée Sancerroise. Chavignol”. 18300 Sancerre. 02.48.79.36.70. Site web http://saboteesancerroise.free.fr/ Facebook https://www.facebook.com/saboteesancerroise

 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.